SEGMENTATION


 

La segmentation a pour fonction d'assurer l'étanchéité du piston dans la chemise. Ce sont des pièces composées d'un cercle incomplet en acier élastique, prévues pour s'emboîter dans les gorges du piston. Le diamètre extérieur au repos est légèrement supérieur à celui de la chemise (ou cylindre). 

 

 

 

 
 

 

1 Le segment de feu ou coupe-feu, qui est le plus proche de la chambre de combustion, permet à l'explosion du mélange de carburant d'imprimer une poussée maximale au piston, il arrête comme son nom l'indique les gaz brûlants et réduit la température de la paroi du piston sous lui.

2 Le segment d'étanchéité ou de compression (celui du milieu) assure le complément d'étanchéité des gaz de fuite passés à travers le segment de feu. Il a le même aspect que le coupe-feu.

3 Le segment racleur, le plus bas, généralement en trois éléments : deux rails très minces en haut et en bas d'un expandeur élastique perforé, servent à racler l'huile présente sur le cylindre sous le piston pour éviter qu'elle soit brûlée. Cette huile est projetée en permanence sur le cylindre par le mouvement des bielles (graissage par barbotage) et sur le piston pour le refroidir.

 

 

Attention au sens, l'inscription (TOP) sur les segments doit être orientée vers le haut du piston.

 
 
La pochette Piston parfaitement nettoyé La pince à segment Une ouverture sans risque de déformer le segment
Commencer par orienter la coupe du segment coupe-feu vers les numéros gravés sur le pied de bielle, puis les autres coupes à 120°