REMISE EN ROUTE INJECTION


 

Il y a deux circonstances de remise en route:1 voiture arrêtée depuis longtemps ou 1 Voiture avec un moteur rénové. Je rajoute quelques opération sur la remise en route après rénovation (elles sont identifiables avec *)

 
 

Il faut pour remettre en route un moteur injection y aller par étape, ne pas se lancer dans tous les sens. Et c'est ce que je vous propose ici: c'est peut être idiot, mais penser au carburant dans le réservoir!!!!

 

 

 

Remise en route sur voiture

Remise en route sur banc après rénovation

 

Si c'est une remise en route après réfection faite une prise de compression pour éliminer tous problèmes mécaniques

Attention: Il faut d'abord inspecter ce qui ne fait pas partie de l'injection. Si tout est ok pour l'allumage, qu'il fonctionne bien, et qu'elle ne démarre toujours pas: on peut passer à l'injection.

 

1er Objectif: Avoir une alimentation en carburant parfaite

1-Vidanger le réservoir et vérifier son état. Après une longue inactivité les dépots partiront dans le circuit et boucheront le filtre voir pire les injecteurs.

  →Si l'accès n'est pas évident, mettre une nourrice avec un filtre neuf et une pompe branchée sur l'alimentation près de l'essuie-glace

2-Mettre du carburant "neuf"

 

2ème Objectif: Avoir un allumage fonctionnel  et en bon état.

 

1-Vérifier la charge de +/- 12v.

    batterie ok

Bien charger la batterie

Mesurer sa tension aux borne

 

 

2-Vérifier l'état des bougies

    alimentation ok

 

 

3-Mise du + APC (Après contact) > vérifier si 12 v à la borne + bat de la bobine.

    alimentation ok si mini 9v pour l'injection

 

 

4-Alimentation tête d'allumeur. Débrancher le fil de bobine de la tête d'allumeur, approcher l'extrémité du fil vers une masse (à 5 mm) et mettre un coup de démarreur.

   →des étincelles: bobine et fil ok

  →si rien, changer le fil ou la bobine

5-Vérifier les rupteurs: Faire tourner sans la tête l'allumeur avec le démarreur

    →des étincelles entre les rupteurs: ils sont ok

   Si rien: vérifier l'écart de 0,4mm, toiler entre les contacts ou les changer

 

 

Contrôle sur les 4câmes*

6-Rebrancher la tête d'allumeur, débrancher successivement chaque fil de bougie et refaire la manipulation précédente pour vérifier l'alimentation de chaqunes des bougies.

   →Les rupteurs, le condensateur, les fil sont ok

  Si rien sur l'ensemble changer le condensateur. Si rien sur une alimentation, changer ce fil

 

 

7-Il reste à vérifier le calage. calage de l'allumeur.

  allumeur calé

 

 

3ème Objectif : Vérifier l’injection

 

1-Vérifier le sérrage des 4 masses (régulateur de tension →"-" Bat, Faisceau d'injection →régulateur,"-"Bat → caisse, Pompe à essence → caisse) et branchement des différents connecteurs.

  →Masses ok

2-Mise du contact, la pompe à essence fonctionne pendant 2 secondes et s'arrête. (DS dans le longeron droit)

   Le calculateur est vivant et il est correctement alimenté. (Sous le tableau de bord, côté passager)

   Si rien tester la pompe en direct (brancher ce fil au "+"du moteur d'essuie-glace) bien re-vérifier la masse

   →pompe ok, c'est l'alimentation qui pose problème

   →vérifer l'alimentation en "12v" de ce fil.

  →12v ok

   vérifier le relais principal d'alimentation (sur le cadre de batterie N°3). Borne 86 du relais: 12v (toucher et écouter le déclanchement des relais)

   →vérifier le relais de pompe (N°4). Borne 86 du relais: 12v et borne 85: à la masse

3-Il faut une pression d'essence au nominal (de 1,92 à 2 bars).

   → Ajuster le régulateur de pression d’essence

4-Vérifier le branchement du thermo-contact temporisé , et du fonctionnement de l'injecteur de départ à froid.

  L'injecteur crache il est ok

5-Vérifier aussi le tiroir de déclenchement. Branchement avec détrompeur sur l’allumeur.

6-Fonctionnement des injecteurs. Les démonter pour tester le fonctionnement de l'aiguille et le passage de l'essence en les alimentant avec du 5v max en soufflant dedans.

  →On entrend un clic et l'air passe, il est ok

 

Tout cela vérifier le moteur doit tourner