FABRIQUER SON FAISCEAU


 

un fil abimé peut engendrer des problèmes de ratées. C'est le principe du court circuit: le courant prend le chemin le plus court. Si une masse n'est pas loin de la partie dénudée de la gaine, l'arc éléctrique n'arrive pas jusqu'à la bougie ou pas tout le temps. Pour vérifier les fuites, faire tourner la voiture dans le noir et observer l'apparition d'une étincelle.

Le pire c'est avec le temps: le faisceau est soumis à rudes épreuves par les environnements moteur et climatique. Les changements brusques de température, l'humidité, les huiles, le carburant, les vibrations. La résistance du fil augmente, une panne sournoise.

 
 
 
 

La loi impose depuis 1957 que les faisceaux d'allumage automobile soient antiparasités. La norme place la résistance à 5600 ohms par mètre de câble, avec une tolérance de +/- 20% (la fourchette se situe donc entre 4480 et 6720 ohms/m)

 
 

Contrôle d'un fil neuf

Contrôle du fil en place sur la voiture

Avec 2570 ohms pour 48 cms le fil neuf est dans la tolérance (2688 ohms), alors que l'autre est hors service.

 
 
 
 

Acheter un faisceau tous les trois ans ou 70000Kms, ou le refaire.

 
 
 
 

 
 
Le faisceau à refaire Détail de la fiche

Dévisser la cosse du cache cosse, elles sont réutilisées

 
 
 
 

 
 

Le materiel: câble d'allumage PVC (HT) Ø7, 6 cosses à sertir, 6 caches distributeur et 4 repères numérotés.

Couper les fils à la même taille. Dénudé les deux côtes de 15mm, ils peuvent être étamés Voir le câble dépsser dans le cache Remonter la cosse

Rabattre le fil avant de sertir la cosse Il n'en reste plus que trois à faire En place sur la voiture La numérotation n'est pas d'origine, mais elle peu servir