CONJONCTEUR ALU LHS


 

Le conjoncteur régule la pression fournie par la pompe hydraulique, quelle soit mono ou à sept pistons. La réserve de pression est constituée par l'accumulateur principale monté sur le conjoncteur-disjoncteur.

 

 

 
 

La bête à réviser.

Dépose de la plaquette qui bloque la bille
Sous la plaquette une ou deux cales Retirer la vis de purge et sa bille Une vis pour appuyer sur le piston Désserer légerement
Mettre l'ensemble à l'étau Comprimer pour dévisser L'ensemble à néttoyer Billes et joints neufs
 

 

 
 

Prendre la côte pour le remontage

Certaines coupelles non pas de trou pour permettre de déloger la bille. Il suffira de perçer à 2 ou 3mm

Pour être précis dans la côté de remontage

Je vérifie, ok même côte

Je refait la portée de bille, jeter la bille ensuite

 
 
 

   
 
Imbiber les pièces avant montage Remonter les billes La plaquette avec les cales Le piston
La coupelle, le ressort Les rondelles de réglage dans le piston Le piston et son joint Le bouchon en compressant comme au démontage le piston
Finir par un essai      

Brancher un mano gradué jusqu'à 200 bars à la sortie du conjoncteur.

Contrôle de la pression de disjonction:

Pomper pour augmenter la pression et obtenir la disjonction (un peu de liquide "gicle" par le retour

Lire la pression au moment précis de la disjonction entre 165 et 175 bars. Si la pression ne reste pas stable, le conjoncteur est défectueux (portée de bille).

Contrôle de la pression de conjonction:

Desserrer légèrement la vis de détente du banc pour faire chuter la pression lentement, écoulement par le retour de fuite.

Lire la pression au manomètre au moment ou le liquide arrête de couler. La pression doit être de 140 à 150 bars.

Mauvaise pression de conjonction sup à 175bars et inf à 140bars, jouer sur le nombre de rondelles de réglages. Une rondelle de 0,3mm = 3bars environ.