CALAGE ALLUMAGE


 

Le calage de base est statique, le moteur ne tournant pas. Il faut orienter le doigt de l'allumeur sur un des cylindres (1 ou 4) quant il est au PMH en pleine fermeture des deux soupapes. Pour ce faire un trou est prévu sur le volant moteur.

 
 
 

 

Il est important pour que le moteur se met à tourner, de bien respecter certains points:

Une distribution bien réglée

L'écartement des vis platinées (ou grain de contact) 0,4mm

Le branchement du faisceau de bougies, l'ordre d'allumage est 1 3 4 2 (sur tous les moteurs).

 
 
 
 

Ici calage sur une ID 19 de 1961.

 
 
Dépose bougie N°1 La roue gauche surélevée Un forêt Ø 6 fera office de pige, ou une longue tige Le trou sous la dynamo

C'est ici qu'il faut insérér la pige

Faire tourner la roue lentement pour que la pige pénètre dans le volant moteur.

A ce moment là, il y a deux possibilitées

Soit l'allumeur est calé sur le cylindre N°1 soit sur le N°4. Ce sont les soupapes qui nous donnent la réponse et l'orientation du doigt d'allumeur.

Ici pas de jeu aux soupapes Cylindre N°1: les 2 soupapes sont fermées. Je suis bien calé sur ce cylindre

!!Retirer la pige sous peine de gros dégats!!

Brancher une lampe témoin sur la bobine cosse RUP et l'autre à la masse de la voiture Déloquer la vis et faire tourner un peu dans le sens des aiguilles d'une montre et puis dans le sens inverse. Arrêter au moment ou la lampe s'allume et bloquer la vis. Débrancher la lampe L'allumage est calé , faire correspondre les fils de bougies.